30 ans + tard, l’esprit Canal est-il toujours là ?

 

canal

Canal+ échappe-il à la crise de la trentaine? Conçue initialement pour être politique et innovante, la première chaîne payante de la télévision française fait-elle encore recette ?

Innovation où est-tu ?

Canal voit le jour le 4 novembre 1984, alors que la télévision française ne compte que 3 chaînes (TF1, Antenne 2 et FR3). Véritable révolution du PAF, la chaîne à la programmation partiellement cryptée développe « l’esprit Canal », qui marquera toute une génération avec des programmes décalés et innovants tels que Nulle Part Ailleurs, Objectifs Nuls ou les Deschiens… Canal va même jusqu’à oser la programmation de films X.

30 ans plus tard, il semble bien difficile de citer un récent programme suffisamment inventif pour devenir « un classique ». Bref ? La série n’a duré qu’une seule année, diffusée une à deux fois par semaine, s’essoufflant même au fil des épisodes. Le Petit Journal ? Ok, mais il existe depuis 10 ans déjà !

Le Grand Journal, talk-show à la dérive !

Talk-show casé en pré-soirée, Le Grand Journal occupe depuis 2004 le créneau qui a longtemps fait la force de Canal Plus avec Nulle Part Ailleurs notamment. Si l’émission tournée en direct connaissait un franc succès sous la houlette de Michel Denisot, difficile d’en dire autant avec Antoine de Caunes. Tempo assez lent, chroniqueurs sans poigne, « humoristes Youtube » inexpérimentés à souhait (Canal+ investisseur du Studio Bagel, ndlr), seule la météo – voire un live musical – apportait un peu de folie, jusqu’au départ de Doria Tillier…

Canal plie mais ne rompt pas

Si Antoine de Caunes semble être l’exemple du Canal qui s’obstine à tenter de rester « jeune », on remarque que certains programmes arrivent aujourd’hui encore à tenir. Groland et le Zapping en tête, les Guignols de l’Info un poil plus à la traine. On peut même légitimement se poser la question de savoir si Le Grand Journal n’est pas tout simplement le moins bon Talk-show de la chaîne. Entre « Le Supplément » plutôt politique, le plus people « Salut Les Terriens », en passant par « la Nouvelle Edition », Canal semble plutôt bien armé, des présentateurs (Maïtena Biraben, Thierry Ardisson et Ali Baddou) aux humoristes (De Groodt, Gaspard Proust, Emmanuel Barré). Côté culture, Daphné Bürki semble enfin avoir trouvé sa place avec « Le Tube », tandis que « Les Nouveaux Explorateurs » offrent un sympathique tour du monde .

Sport et Cinéma, les fers de lance

Après avoir réalisé un joli coup en février 2013 en obtenant la diffusion de la Formule1, Canal reste sous la menace de l’ogre BeInSport : perte du handball, partage du football, appel d’offre à venir pour le Top14… Le programme offert par Canal tient tout de même la route, avec de nombreuses émissions tels que le Canal Football Club ou Les Spécialistes qui apportent analyses et débat aux sports diffusés.

Quant au cinéma, la menace se nomme Netflix. Canal semble cependant avoir anticipé l’arrivée en France du géant américain en lançant Canal Play (500 000 abonnés), une offre de séries et films à visionné en illimité. Face aux autres chaînes du PAF, Canal garde son temps d’avance avec des films et séries en exclusivité, et des créations originales (l’excellent Kaboul Kitchen par ex)… Suffisant pour conserver ses 5 millions d’abonnés ? Nous en reparlerons dans 30 ans !

Sur ce, Joyeux Anniversaire Canal, et … B A N Z A I I I I I I I !

Publicités