DatA balance une nouvelle pépite !

Signé depuis ses débuts sur le label Ekler’o’Shock, DatA fit partie de cette nouvelle vague d’artistes français à apporter dès 2006 / 2007 un souffle d’air frais à la musique électronique. Au milieu des Justice, Surkin, Danger, Breakbot et Yuksek, DatA sort un album remarqué « Skywriter » avec les perles « One In A Million », « Rapture » et « Morphosis ». DatA remixe au passage La Roux, Danger et Chromeo pour ne citer qu’eux.

Plusieurs années ont passé depuis, DatA s’étant fait plus discret. Il nous fait la bonne surprise en 2015 en signant un come-back et en étant notamment la bande son d’une pub Citroën avec l’excellent « Don’t Sing » en featuring avec Benny Sings.

La dernière publication de David Guillon, de son vrai nom, est un EP en étroite collaboration avec le chanteur Sacha Sieff, pour deux productions tout simplement géniales : Melodie et RetroFutureSoul (en tête de l’article). Ce dernier, dont le clip a été dévoilé début mars, est aux oreilles de Marcel le meilleur morceau de ce début 2017 toute catégorie confondue.

Et la vraie bonne nouvelle, c’est que l’on pouvoir profiter de DatA à l’Opéra de Marseille le vendredi 7 avril à l’affiche avec Moullinex. Une soirée organisée par la team Borderline.

Publicités